Haut de page
Logo SelecDEPOL Logo de l'ADEME Logo du BRGM Outil interactif de pré-sélection des techniques de dépollution
Menu
Imprimer
Recherche

Glossaire

Contenu

Glossaire

Glossaire - A

AOX
Composés organo halogénés adsorbables (Adsorbable Organical bound halogens)
Atténuation naturelle contrôlée
Principe :
La définition la plus utilisée à l’heure actuelle est celle des Etats-Unis (US EPA, 1997) :
«Processus se produisant naturellement dans les sols et les eaux souterraines, sans intervention humaine, visant à réduire la masse, la toxicité, la mobilité, le volume ou la concentration des contaminants dans ces milieux. Les processus pris en considération sont : la dispersion, la dilution, la volatilisation, l’adsorption, les mécanismes de stabilisation ou de destruction des polluants, qu’ils soient physiques, chimiques ou biologiques.»
Il paraît indispensable de considérer que l’atténuation naturelle doit inclure au minimum l’un des processus suivants :
• un processus destructif,
• un processus de séquestration (exemple : adsorption).

Ces processus, seuls ou combinés, doivent être dominants sur les autres processus.
De plus, pour les processus destructifs, il faut qu’ils ne génèrent pas de sous-produits gênants (plus toxiques par exemple), revenant à transférer la pollution ou à en changer ses caractéristiques sans en améliorer les effets néfastes.
De même, les processus séquestrants doivent pouvoir être maintenus dans une gamme suffisamment large de conditions physico-chimiques, de façon à pouvoir s’assurer de leur pérennité – voire à persister sur une durée minimale.


Terme anglais : monitored natural attenuation
Mise en œuvre : In situ
Nature : Méthode physique par piégeage de la pollution
Méthode biologique
Méthode chimique
Pied de page
Haut de page