A propos

SelecDEPOL en bref

L’ADEME et le BRGM ont développé un outil interactif de pré-sélection de méthodes permettant de remédier et/ou de gérer des pollutions des sols et des eaux souterraines. Il s’agit de Techniques de Dépollution et de mesures applicables aux biens immobiliers et infrastructures aussi appelées Mesures Constructives. A partir des caractéristiques (contexte, polluants…) que vous décrirez, SelecDEPOL vous guidera vers les méthodes les plus adaptées à votre cas. SelecDEPOL décrit chaque technique de dépollution, chaque mesure constructive, détaille leurs principaux paramètres de mise en œuvre, fournit des indications sur les coûts associés et présente leurs avantages et inconvénients. 

L’outil interactif SelecDEPOL permet donc à ses utilisateurs d’identifier, sur des bases théoriques, les solutions de gestion (dépollution et mesures constructives) a priori applicables.

A l’issue de cette étape de pré-sélection, il est indispensable de réaliser des essais de faisabilité technique, seuls à même de valider le premier choix effectué sur une base strictement théorique. L’onglet « faisabilité et dimensionnement » des fiches techniques regroupe les informations disponibles pour la réalisation de ces étapes de sécurisation du choix des techniques de dépollution.

L’outil n’intègre pas les paramètres spécifiques, tels que la configuration du site, la présence d’un « cocktail » de polluants ou les contraintes des parties prenantes en charge de la gestion d’un site pollué, telles les délais, le budget, l’image de marque…

L’outil SelecDEPOL constitue donc une aide à la décision mais ne se substitue en aucun cas, ni au jugement des professionnels de la dépollution des sols au fait de l’état de l’art, ni à celui des décideurs, auxquels il revient d’effectuer le choix final de la ou des techniques à mettre en œuvre.

Les informations fournies, notamment les valeurs chiffrées relatives aux coûts, aux délais de mise en œuvre et à l’efficacité des techniques, sont les données généralement observées au cours des opérations de dépollution effectuées selon les techniques décrites. Ces données peuvent varier de façon significative en fonction des caractéristiques spécifiques à chaque cas de pollution et à chaque site. La responsabilité de l’ADEME ou du BRGM ne peut être engagée en cas, par exemple :

  • de divergence entre les données fournies par l’outil SelecDEPOL et les observations recueillies par l’utilisateur au cours d’un chantier de dépollution,
  • de pré-sélection et de mises en œuvre inappropriées de techniques obtenues via l’outil SelecDEPOL.
Fonctionnalités de SelecDEPOL
  • Identifier les techniques de dépollution applicables à la problématique de votre site :
    • par l’application de choix sur les différents critères (type de polluants, mileu, zone d’application et éventuellement la gamme de perméabilité) au sein du système de filtres, vous pourrez visualiser les techniques les plus adaptées à votre contexte. Les résultats apparaissent par ordre alphabétique et selon les mises en œuvre in situ et sur site/hors site ;
    • il vous est possible d’affiner votre sélection en appliquant un tri sur les techniques proposées pour les afficher en fonction de leur taux d’utilisation sur le marché, leur niveau de maturité ou leur profondeur maximale usuelle d’utilisation ;
    • en cliquant sur le nom d’une des techniques, vous accéderez à une fiche de description complète regroupant les informations disponibles sur son principe, ses principaux paramètres de faisabilité, dimensionnement et mise en œuvre, sa maturité et des exemples, ses coûts… ;
    • vous pourrez conserver ces informations en générant un pdf de synthèse par technique.
       
  • Identifier les mesures constructives applicables à la problématique de votre site :
    • par l’application de choix sur les différents critères du projet (existant ou à bâtir, pollution rencontrée, éléments de contexte) au sein du système de filtres, vous pourrez visualiser les mesures constructives les plus adaptées à votre contexte. Les résultats apparaissent par ordre de pertinence décroissante.
    • en cliquant sur le nom d’une des mesures constructives, vous accèderez à une fiche de description complète regroupant les informations disponibles sur son principe, ses principaux paramètres de dimensionnement et mise en œuvre, ses coûts…
    • vous pourrez conserver ces informations en générant un pdf de synthèse par technique.
       
  • Se renseigner sur une technique de dépollution ou une mesure constructive
    • Vous renseignez son nom dans le moteur de recherche pour accéder à la fiche de description complète regroupant les informations disponibles sur son principe, ses principaux paramètres de faisabilité, dimensionnement et mise en œuvre, sa maturité et des exemples, ses coûts…
    • Vous choisissez parmi la liste des techniques de dépollution ou des mesures constructives celle qui vous intéresse pour accéder à la fiche de description complète
    • Vous pourrez conserver ces informations en générant un pdf de synthèse par technique.
       
  • Concevoir des essais de faisabilité de traitement
    • L’onglet « faisabilité et dimensionnement » des fiches de description des techniques de dépollution renvoi vers le guide du projet ESTRAPOL « Essais de faisabilité de traitement des sites et sols pollués » qui décrit les essais d’orientation et d’évaluation des performances pour 15 techniques.
Première visite

Outre la page d’accueil et la présente page « A propos », des outils interactifs de pré-sélection des techniques de dépollution et des mesures constructives, des informations techniques ainsi qu’un outil de recherche, sont accessibles depuis la bannière et le menu présents en haut de la page. Le contenu détaillé de cette bannière et des pages associées est présenté ci-dessous.

Sur l’ensemble des pages du site, lorsque le contenu ne s’affiche pas en totalité sur votre écran et que vous le faites défiler, une icône apparaît dans le coin en bas à droite et permet un retour rapide en haut de la page.

  1. Logo SelecDEPOL

Cliquer sur ce logo vous permettra de revenir à la page d’accueil du site.

  1. Menus « Techniques de dépollution » et « Mesures constructives »

En cliquant soit sur « Techniques de dépollution », soit sur « Mesures constructives », vous serez dirigés vers les outils interactifs de pré-sélection correspondants. Ces deux outils sont également accessibles en cliquant sur les encadrés correspondants, dans le corps de la page d’accueil :

a. Outil de pré-sélection des techniques de dépollution

Lorsque vous arrivez sur cette page, l’ensemble des techniques de dépollution référencées dans SelecDEPOL est présenté par ordre alphabétique dans la partie droite de la fenêtre. Elles sont classées en deux catégories (« In-situ » et « Sur site ou hors site »). Les méthodes in-situ sont toujours présentées en premier dans les listes des techniques proposées dans SelecDEPOL.

Pour les utilisateurs habitués à l’ancienne version de SelecDEPOL, l’ancien onglet « Fiches techniques », listant l’ensemble des fiches disponibles, a disparu. Cette liste reste toutefois accessible depuis l’outil de pré-sélection, en ne faisant aucun choix parmi les menus déroulants présents sur la partie gauche de la page.

Sur la partie gauche de la fenêtre, trois listes déroulantes vous permettent de choisir (i) une famille de polluant, (ii) entre la milieu « sol » et la milieu « eaux souterraines », (iii) le zone d’application (« Zone Saturée » ou « Zone Non Saturée »). Pour chacune de ces listes, un seul choix est possible. Pour tester plusieurs cas de figure, vous devez renouveler votre sélection. A chaque fois que vous faites un choix dans un menu déroulant, la page est actualisée avec la liste des techniques compatibles.

Un quatrième paramètre optionnel permet d’indiquer la perméabilité du milieu d’étude. Les techniques les plus efficaces, compte tenu de la perméabilité indiquée, apparaissent alors encadrées de bleu.

Pour les utilisateurs habitués à l’ancienne version de SelecDEPOL, ces menus déroulants sont inchangés.

Pour les utilisateurs de SelecDEPOL sur appareil mobile (téléphones cellulaires, tablette), vous pouvez accéder aux filtres en cliquant sur le bouton bleu « Accéder aux filtres » disponible sous les textes d’introduction des pages relatives aux Techniques de dépollution et aux Mesures constructives. Un menu apparaîtra dans lequel vous pourrez choisir les informations en votre possession (soit via des listes déroulantes dans le cas des Techniques de dépollution, soit via des cases à cocher dans le cas des Mesures constructives). Validez ensuite avec le bouton « Filtrer » pour revenir sur la page présentant l’ensemble des résultats pertinents, au regard des choix réalisés.

A tout moment, vous pouvez trier les techniques de dépollution proposées par (i) ordre alphabétique, (ii) taux d’utilisation (décroissant), (iii) maturité (décroissante), (iv) profondeur (croissante), (v) profondeur (décroissante).

Pour chaque technique de dépollution envisageable, trois informations complémentaires sont affichées :

  • le degré de maturité : plus le nombre de carrés verts foncés est élevé, plus le degré de maturité de la technique est important ;
  • le taux d’utilisation : plus le nombre de carrés bleus foncés est élevés, plus la technique est utilisée en France (sur la base des études ADEME - Ernst & Young, parues en 2012 et 2015, sur la base des données collectées auprès des professionnels du domaine des Sites et Sols Pollués) ;
  • la profondeur maximale usuelle atteinte pour chaque technique.
 

Pour accéder à la fiche souhaitée, cliquez soit sur le nom de la technique de dépollution, soit sur l’icône fléchée bleue située à droite.

b. Contenu d’une fiche « Technique de dépollution »

Chaque fiche « Technique de dépollution » est divisée en deux parties : à gauche, le contenu de chaque fiche ; à droite, le sommaire cliquable de la fiche ainsi qu’une illustration de la technique (affichable en plein écran sur simple clic).

Un clic sur « Générer une version pdf » ouvre une nouvelle fenêtre où vous pouvez choisir les paragraphes de la fiche que vous souhaitez intégrer à votre fichier pdf.

c. Outil de pré-sélection des techniques de mesures constructives

Lorsque vous arrivez sur cette page, l’ensemble des mesures constructives disponibles est présenté dans la partie droite de l’écran. Sur la partie gauche de l’écran, plusieurs filtres vous permettent de décrire plus précisément le contexte d’étude et ainsi d’affiner la liste des mesures constructives proposées en fonction de leur pertinence. Un seul choix est autorisé par filtre. A chaque sélection parmi les filtres proposés, la liste des mesures constructives disponibles compatibles avec l’ensemble des critères saisis dans les filtres s’actualise automatiquement et vous propose éventuellement une nouvelle liste de critères de filtration possibles.

L’ordre d’affichage des mesures constructives dépend des contextes d’études et est détaillé ci-dessous :

  • Dans le cas d’intrusion de vapeurs, l’ordre proposé repose sur la philosophie suivante (qu’il est recommandé de suivre, au moins au stade de l'étude des mesures constructives envisageables) : (1) étanchéification du bâtiment, (2) drainage des gaz avant leurs intrusions dans le bâtiment, (3) amélioration de la ventilation du bâtiment. Au sein de ces trois sous-catégories de mesures, sont présentées en premier les méthodes donnant généralement les meilleurs résultats et/ou semblant les plus pertinentes au cas d’étude. Cet ordre constitue bien l'ordre dans lequel il est recommandé d'étudier les différentes mesures constructives envisageables. Néanmoins, en fonction des cas recontrés, il ne sera pas forcément nécessaire et/ou pertinent de choisir une technique pourtant proposée en premier pour des raisons techniques ou économique, par exemple, parce que :
    • la dalle est en très bon état et/ou présente un revêtement permettant une bonne étanchéité naturelle ;
    • le bâtiment repose sur des sols très peu perméables rendant impossibles de réaliser un drainage des gaz (ou sera très énergivore et donc très coûteux en frais de fonctionnement) ;
    • l'abattement nécessaire est relativement faible (généralement en lien avec des concentrations relativement modérées dans les gaz de sol). Dans ce cas, une augmentation de la ventilation du bâtiment pourrait être suffisant pour rétablir la compatibilité avec l'usage, tout en limitant les travaux à réaliser dans le bâtiment et donc les coûts et la gêne associée.
  • Dans le cas d’ingestion de sol et d’envol de poussières : les mesures constructives envisageables sont présentées de la moins à la plus onéreuse ainsi que de la mesure n’engendrant qu’une modification limitée du projet à celle nécessitant le plus de modifications par rapport au projet initial. Par exemple, dans le cas de la culture de fruits et légumes, la méthode proposée en premier (mais n’apportant probablement pas suffisamment de garanties) est de recouvrir les sols par une couche de terre « saine ». Une solution intermédiaire peut être de décaper et éliminer en filière agréée les terres polluées et de les remplacer par des terres « saines ». Cette méthode engendrera des coûts plus importants qu’un simple recouvrement. La méthode proposée en dernier est de remplacer les arbres fruitiers par des arbres d’ornement et de recourir à de la culture hors-sol, ce qui est donc une modification importante par rapport à ce qui était envisagé initialement (cultures de fruits et légumes en pleine terre).

Par analogie avec ce qui est mis en avant dans la méthodologie nationale lorsqu'il s'agit de choisir la (ou les) technique(s) de dépollution la (les) plus adaptée(s), il s'agira de choisir la (ou les) mesure(s) constructive(s) à l'issue d'un bilan coût-avantage.

d. Contenu d’une fiche « Mesure constructive »

Chaque fiche « Mesure constructive » est divisée en deux parties : à gauche, le contenu de chaque fiche ; à droite, le sommaire cliquable de la fiche ainsi qu’une illustration de la technique (affichable en plein écran sur simple clic).

Un clic sur « Générer une version pdf » ouvre une nouvelle fenêtre où vous pouvez choisir les paragraphes de la fiche que vous souhaitez intégrer à votre fichier pdf.

  1. Ressources
  1. Glossaire

Cette page fournit les définitions de l’ensemble des acronymes ainsi qu’un certain nombre de termes techniques utilisés sur le site SelecDEPOL. Les définitions sont accessibles après un clic en haut de page sur l’initiale du terme recherché.

  1. Recherche

Cet outil recherche dans l’ensemble des titres des fiches disponibles (Techniques de dépollution et Mesures constructives). A l’heure actuelle, la recherche sur l’ensemble du contenu du site n’est pas possible. La présence ou non d’accent dans les termes recherchés ne pose pas de problème. Nous vous recommandons d'éviter les mots de liaison, tels que "de", "et", ... afin de limiter les résultats à des fiches pertinentes.

A qui s'adresse ce site ?

SelecDEPOL, l'outil d'aide à la décision proposé par l'ADEME et le BRGM, s'adresse à l'ensemble des acteurs confrontés à la gestion d'une pollution. Maîtres d’ouvrage, aménageurs, administrations, professionnels de la dépollution (ingénieurs conseil, bureaux d’études techniques, prestataires techniques de la dépollution et de la réhabilitation), élus, associations, étudiants ou particuliers, quel que soit votre rôle, SelecDEPOL vous aide dans la gestion d’une pollution, en vous permettant de pré-sélectionner une liste de techniques de dépollution et/ou de mesures constructives susceptibles d'être adaptées à votre problématique.

Le processus de dépollution

Ce processus doit reposer sur une connaissance approfondie du contexte et de la problématique, acquise par des études préalables (documentation, diagnostics, ...), généralement complétées par des essais en laboratoire ou sur le terrain, puis des contrôles de performance pour fiabiliser et sécuriser les travaux.

Pour de multiples raisons technico-économiques (mais pas seulement), il n’est parfois pas possible de traiter complètement les sols (ou les nappes) et de maîtriser totalement les sources et leurs impacts sur l’environnement. Il en résulte la nécessité de s’assurer de l’adéquation du niveau de pollution résiduelle au droit du site (notamment au droit des futurs bâtiments) avec les usages existants ou envisagés. De même, des mesures de gestion peuvent être nécessaires dans le cas où des usages existants seraient remis en cause à l’extérieur d’un site (exemple de remontées de vapeurs dans des bâtiments riverains). Pour y parvenir, il convient alors de combiner aux mesures de dépollution classiques des mesures constructives afin d’assurer un risque sanitaire acceptable.

Ainsi, l’outil SelecDEPOL s’articule autour de deux modules :

Haut de page