Haut de page
Logo SelecDEPOL Logo de l'ADEME Logo du BRGM Outil interactif de pré-sélection des techniques de dépollution
Menu
Imprimer Version PDF
Recherche

Ventilation de la zone non saturée (venting)

Visuel de la fiche
Général

Terme anglais : venting

Mise en oeuvre : In situ

Nature : Méthode physique par évacuation de la pollution

Polluants traités :

  • TPH léger
  • SCOV
  • SCOHV
  • COV
  • COHV

Matrice :

  • Sol

Domaine d'application :

  • ZNS
Contenu

En 2010, la nature de traitement la plus utilisée a été le traitement biologique avec près de 80 % des tonnages de terres traités par ces techniques : les traitements biologiques sont des techniques éprouvées et maîtrisées par une grande partie des acteurs de la dépollution. Ces traitements sont efficaces sur un grand nombre de polluants organiques et en particulier les hydrocarbures et les solvants halogénés et ont l’avantage d’être peu coûteux.

On considère ici les taux d’utilisation concernant le Venting / Bioventing.

Le Venting / Bioventing a été la technique in situ la plus utilisée (après la technique de confinement): elle représente plus de 25 % des tonnages traités in situ (61% hors confinement) bien que n’étant pas la technique la moins coûteuse. Elle représente aussi 11% du total des terres traitées. C’est une technique largement maîtrisée, simple à mettre en place et s’adaptant à tous les polluants volatils, d’où son taux d’utilisation élevé. Des chantiers de plus en plus techniques émergent, notamment sur les chlorés.

Evolution 2008/2010

Les tonnages traités par Venting / Bioventing ont très peu évolué (-7 %).

Révision de la fiche

22/12/2013
Pied de page
Haut de page