Haut de page
Logo SelecDEPOL Logo de l'ADEME Logo du BRGM Outil interactif de pré-sélection des techniques de dépollution
Menu
Imprimer Version PDF
Recherche

Piège hydraulique

Visuel de la fiche

Général

Autre dénomination : Confinement hydraulique Termes anglais : hydraulic containment techniques, pumping, cut-off trenches and drains

Mise en oeuvre : In situ

Nature : Méthode physique par piégeage de la pollution

Polluants traités :

  • TPH lourd
  • TPH léger
  • SCOV
  • SCOHV
  • Explosifs et composés pyrotechniques
  • Dioxines/Furannes
  • COV
  • HAP
  • Métaux/Métalloïdes
  • Pesticides/Herbicides
  • PCB
  • COHV

Matrice :

  • Eau souterraine

Domaine d'application :

  • ZS
Contenu

Les principales données nécessaires au confinement hydraulique concernent les données hydrogéologiques et l’impact du confinement sur le comportement de la nappe.

 

Piège hydraulique actif (pompage)

Les caractéristiques de la source de pollution (géométrie, concentration), les seuils de dépollution et le contexte géologique/hydrogéologique vont permettre de définir :

  • la surface du panache interceptée,
  • les débits transitant à travers cette tranchée,
  • les caractéristiques de la tranchée drainante : profondeur d’ancrage, largeur, hauteur, débit à canaliser, compatibilité des matériaux…..
  • l’implantation des drains et les conséquences sur les débits des eaux souterraines, sur les niveaux piézométriques en fonction des différentes conditions envisagées (régime transitoire, hautes eaux, basses eaux …),
  • les variations des niveaux de la nappe en fonction des débits et des différentes conditions envisagées (régime transitoire, hautes eaux, basses eaux …),
  • la nécessité d’un bassin tampon,
  • la puissance des pompes,
  • les dimensions de la filière de traitement (en fonction des concentrations d’entrée, des débits et des normes de rejets en sortie).

 

Piège hydraulique passif (tranchée drainante)

Les caractéristiques de la source de pollution (géométrie, concentration), les seuils de dépollution et le contexte géologique/hydrogéologique (perméabilité, présence de matière organique, hétérogénéité, piézométrie, coefficient d’emmagasinement, conditions aux limites …) vont permettre de définir :

  • le rayon d’action des points d’extraction en fonction des cônes de rabattement,
  • le nombre, l'espacement et les caractéristiques des points d’extraction (profondeur, diamètre, puits, tranchées pour les profils géologiques stratifiés ou très peu perméables....),
  • le type et la puissance des pompes,
  • les dimensions de la filière de traitement (en fonction des concentrations d’entrée, des débits et des normes de rejets en sortie),
  • en cas de réinjection dans la nappe : le nombre, l'espacement et les caractéristiques des points d’injection (profondeur, diamètre, tranchées, puits..),
  • les effets sur les eaux de surface avoisinantes,
  • les variations des niveaux de la nappe en fonction des débits et des différentes conditions envisagées (régime transitoire, hautes eaux, basses eaux …),
  • l’évolution de la concentration et du panache de pollution.

Définition du projet

Délais,

Objectifs de traitement (sols et/ou eaux et/ou gaz du sol),

Seuils de dépollution ou profondeur/volume,

Seuils de rejet.

Site

Accessibilité : au site, au chantier, à la zone de travail,

Obstables aériens et de surface (y compris encombrants),

Obstacles souterrains (réseaux enterrés, fondations, blocs ...),

Présence d'ouvrages avoisinants, bâtiment,...,

Contraintes liées à l'environnement, aux riverains,

Site en activité, coactivité,

Durée de mise à disposition des terrains,

Contraintes H&S et réglementaires liées au site,

Topographie de surface,

Surface disponible pour unité,

Utilités et distance par rapport à la zone de traitement (eau, électricité - pour électricité : puissance),

Gardiennage (prévu ? ou à prévoir ?),

Ouvrages existants pouvant être réutilisés (coupe technique de l'ouvrage ou, à défaut : diamètre, profondeur et équipement).

 

Pour les traitements d'eau :

Emplacement du point de rejet

Sol ou matériau à traiter

Géologie /lithologie ou nature des sols

Hétérogénéité,

Taux de matière organique,

Humidité,

Température des sols.

Polluants

Type (nature),

Concentrations (cartographies de pollution dans les sols, l'eau, les gaz du sol),

Présence de produit pur (flottant, coulant, piégé…),

Estimation du stock,

Densité,

Présence de produit pur,

Gradient concentration verticale si d>1,

Empreinte chromatographique (GC/FID),

Solubilité,

Coefficient de partition eau/sols.

Aquifère

Données locales issues d'essai de pompage :

Perméabilité,

Coefficient d'emmagasinement,

Porosité,

Gradient,

Epaisseur de la nappe,

Profondeur,

Niveau statique,

Epaisseur de la ZNS,

Amplitude des variations saisonnières,

Anisotropies,

Carte pièzométrique / direction d'écoulement,

Conditions aux limites.

Géochimie nappe

pH,

Conductivité,

Potentiel redox,

MES,

Teneur O2 dissous,

Carbonates et Hydrogenocarbonates,

Sulfates,

Fer dissous,

Manganèse dissous,

H2S dissous.

Révision de la fiche

22/12/2013 15/11/2013
Pied de page
Haut de page