Haut de page
Logo SelecDEPOL Logo de l'ADEME Logo du BRGM Outil interactif de pré-sélection des techniques de dépollution
Menu
Imprimer Version PDF
Recherche

Incinération

Visuel de la fiche
Général

Terme anglais : incineration

Mise en oeuvre : Sur site ou hors site

Nature : Méthode thermique

Polluants traités :

  • TPH lourd
  • TPH léger
  • SCOV
  • SCOHV
  • Dioxines/Furannes
  • COV
  • HAP
  • Pesticides/Herbicides
  • PCB
  • COHV

Matrice :

  • Sol

Domaine d'application :

  • ZNS
  • ZS
Contenu

Figure 1 - Schéma de principe de l’incinération.

 

La combustion aérobie permet de détruire les polluants organiques en vapeur d’eau, gaz carbonique et résidus de combustion (cendres). Les métaux ne sont pas détruits et se retrouvent soit dans les effluents gazeux soit dans la fraction solide (cendres). Les métaux présents dans la fraction gazeuse peuvent faire l’objet d’une oxydation et d’une récupération spécifique.

Généralement, l’incinération se décompose en deux phases :

  • une première chambre dans laquelle les polluants organiques sont désorbés et volatilisés (température > 400°C),
  • une seconde chambre de combustion dans laquelle les polluants organiques sont détruits (température > 1 000°C).

 

Préalablement à l’incinération, les sols sont prétraités (tamisage, séchage …) ; seules les particules de quelques centimètres sont acceptées dans le four.

Les composés gazeux et particulaires sont entraînés par un flux d’air et sont récupérés en vue d’un traitement. Le chlore, l’azote et le souffre (présents sous forme de HCl, NOx, et SOx) sont éliminés des rejets atmosphériques le plus souvent par neutralisation en solution alcaline.

Révision de la fiche

07/02/2014
Pied de page
Haut de page